Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570

  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570
  • Dressoir aux lions , ép Henri II vers 1570

Nous contacter

Matériaux : Noyer

Provenance : Chateau du val de loire

Dimensions : l 122 × H 142 × P 50 cm

Disponibilité : Vendu

Description :

Exceptionnel dressoir en bois de noyer massif ouvrant par deux vantaux et deux tiroirs en façade.

La partie haute est soutenue par deux lions ailés accroupis.

Les portes sont sculptées de trophées de guerre (cuirasses, boucliers, faisceaux, lances, glaives…), les montants et le dormant sont ornés de chimères fantasmagoriques.

Les tiroirs de forme godronnée et le socle  sont sculptés d'oves et de palmettes.

Les cotés sont finement sculptés de motifs de cuirs découpés appelés "vermiculures".

 

 

Bon état de conservation, restaurations anciennes au socle.

 

Travail Toulousain vers 1550-1570, époque Henri II.

 

Dimensions: Haut. 142, Larg. 122, Prof. 50 cm.

 

Provenance: 

 

Vente Tajan 29 Novembre 1999 lot 76 (photos du catalogue d'époque)

Collection privé ,  Château de la Loire 

 

Fonction:

 

Le dressoir comme sont nom l'indique servait a dresser et présenter la vaisselle d'apparât et les piéces d'orfevrerie , on le nomme aussi "crédence".

 

Viollet le duc donne cette description dans son dictionnaire du mobilier renaissance :

 

"Meuble élaboré et sculpté sur lequel on pose des gradins pour présenter la vaisselle et l'orfèvrerie des princes et des seigneurs."

 

 

Etude stylistique: 

 

La structure du meuble est traitée comme un morceau d'architecture comprenant deux parties égales , une pleine en haut et une vide en bas.

De forme générale encore gothique ce meuble arbore les dernières évolutions à la mode sous Henri II  .

Les trophées de guerre , les chimères et autres cariatides …. sont tout droit sortis du recueil de gravures "propositions de dressoir" de Jacques Androuet du Cerceau édité en 1550. 

 

Etude comparative:

 

Le dressoir illustré page 232 du livre de J.Boccador : " Le mobilier Français du moyen âge à la renaissance" provient probablement du même atelier que notre modèle.

Mêmes  sphinges, cariatides positionnées dans les angles à 45° degré , sculptures très proche , qualité et couleur du noyer ….

 

Localisation de l'atelier de production :

 

Lors de sa vente en 1999 , l'expert Bruno Perrier attribut ce dressoir aux ateliers Toulousains.

J.Boccador attribut le modèle similaire au nôtre aux ateliers Languedociens ou Bourguignons.

 

La couleur du noyer  (très rouge) probablement issue d'un traitement particulier du bois est typique des ateliers du Languedoc , de même que les cariatides positionnés à 45° degrés que l'on retrouve sur plusieurs buffets à diminutif originaires de cette région. (Musée Paul Dupuy)

Il semble que les ateliers Bourguignons privilégiaient le positionnement des cariatides en façade plutôt que dans les angles.

Nous privilégions donc l' Hypothèse Toulousaine bien qu'une attribution Borgondo-Lyonnaise puisse être évoquée notamment à cause des sculptures de type 'vermiculures" spécifique a cette région.

Antiquités Franck Baptiste

Antiquités Franck Baptiste

Hôtel Dongier
15 Esplanade Robert Vasse
84800 Isle sur la Sorgue | France
00 33 (0)6 45 88 53 58

Nous contacter Catalogue
Retour