Bureau de Jean-François Hache

Transition / 18e siècle

  • Bureau de Jean-François Hache
  • Bureau de Jean-François Hache
  • Bureau de Jean-François Hache
  • Bureau de Jean-François Hache
  • Bureau de Jean-François Hache
  • Bureau de Jean-François Hache
  • Bureau de Jean-François Hache

Nous contacter

Style : Transition

Époque : 18e siècle

Matériaux : Noyer massif

Provenance : Place Claveyson à Grenoble

Certificat d’authenticité : Oui

Dimensions : l 97 × H 91 × P 47 cm

Disponibilité : Vendu

Description :

Rare bureau dit à dessus brisé d'époque Louis XV en noyer massif ouvrant à deux larges tiroirs en caisson et portant l'étiquette de 1773. Travail de Jean-François Hache à Grenoble.

Il se présente comme une commode à deux tiroirs reposant sur des pieds en sabots, typiques de la manière de Pierre puis de Jean-François Hache, dont le tiroir supérieur ouvre à deux compartiments du fait de la présence du coffre en secret. Au dessus, un gradin en pente fermant par un abattant qui, encore agrémenté de son cuir d'origine cuir au revers, fait office d'écritoire, tandis qu'il est garni d'un rebord sur sa face à usage de pupitre. L'intérieur du gradin, présentant un beau vécu, est compartimenté en casiers et tiroirs, 4 larges tiroirs et 2 plus petits à retraits, selon un agencement dissymétrique propre aux Hache. Les encadrements et boutons de tiroirs sont noircis, et le tiroir inférieur droit possède encore son petit écritoire pour plumes et encriers. En enlevant ce même tiroir, on accède à une petite glissière de bois dissimulée qui libère le passage de la planche coulissante ouvrant un ingénieux compartiment secret. 
En dépit des efforts des suiveurs, l'originalité mais surtout la qualité de fabrication des Hache, techniquement sans défauts, est telle qu'en présence d'un de leurs meubles, il n'est pas de place pour le moindre doute. Si Jean-François Hache en particulier a été beaucoup copié, il n'a jamais été égalé, et ses meubles robustes mais infiniment gracieux procurent à chaque fois une véritable émotion à l'observateur. Ce meuble se distingue par sa sobriété et sa qualité, et notamment celle de son beau noyer des Alpes à grain très fin et aux figures ramageuses (permettant d'ailleurs, même si l'exemplaire apparaît comme unique, de le distinguer formellement comme étant bien celui anciennement inventorié et photographié - Ceci étant d'ailleurs confirmé par Françoise Rouge elle même). Il se présente à nous en parfait état, avec ses serrures en fer et entrées en bronze d'origine, dans une belle finition vernis-ciré. 


Descriptif complet sur notre site personnel

Nous pensons hélas qu'il faut redire ici qu'il existe certainement plus de meubles dans le goût des Hache, et bien souvent faussement attribués aux Hache de Grenoble, que d'exemplaires véritablement fabriqués dans l'atelier grenoblois de la place Claveyson. La renommée de cette famille d'ébénistes était telle qu'ils furent copiés par de nombreux menuisiers ou ébénistes du Dauphiné, et parmi eux d'anciens apprentis formés à l'atelier même. L'amateur qui face à un meuble attribué aux maîtres grenoblois saura donc se montrer circonspect, sera ici doublement rassuré puisque ce meuble possède l'étiquette de l'atelier et surtout figure à l'inventaire des Musées grenoblois et est reproduit dans l'ouvrage de Pierre et Françoise Rouge, quasi catalogue raisonné de l'oeuvre des Hache. 

 

DESCRIPTIF COMPLET ET PHOTOS  COMPLEMENTAIRES SUR NOTRE SITE PERSONNEL ( Onglet Catalogue puis lien Visiter le site internet)

Philippe Glédel

Philippe Glédel

Les Orières - 11 rue Jean Allain
35300 Fougères | France
02 99 94 08 44
06 11 17 90 32

Nous contacter Catalogue
Retour