Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775

/ 18e siècle

  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775
  • Paire de cartel et baromètre en bronze doré, Paris vers 1775

Nous contacter

Époque : 18e siècle

Matériaux : Bronze doré

Dimensions : l 33 × H 72 cm

Disponibilité : Disponible

Description :

Rare cartel d’alcôve et baromètre en tôle et bronze ciselé et doré, Paris vers 1775.

 

Modèle en forme de vase balustre , le corps en tôle au naturel orné d’un cadran émaillé, ce dernier souligné de guirlandes de lauriers et encadré de deux figures ailées en bronze doré.

Le cul de lampe terminé par un culot à feuilles d’acanthes et une pomme de pin , celui du haut à frises de godrons et bourgeon.

 

La cadran à trois aiguilles indiquant les jours du mois, les heures et les minutes.

Les deux cloches sonnent au passage et à la demande les heures, les demis et les quarts.

 

Le cartel travail Parisien d’époque transition Louis XV-Louis XVI vers 1775.

 

Le baromètre au modèle , travail Parisien d’époque Napoléon III.

 

Hauteur: 72 cm ; Largeur: 33 cm

 

 

Etude stylistique:

 

Le dessin de ce cartel est connu , il provient d’un recueil de modèles édité à Paris vers 1775.

Anciennement détenu dans la bibliothèque de Jacques Doucet il est conservé aujourd’hui à l’institut national d’histoire de l’Art de Paris. (INHA)

Le dessin est illustré dans : H. Ottomeyer et P. Pröschel, Vergoldete Bronzen, Band I, Munich, 1986, fig.4.1.8

Bien que présenté dans quelques ouvrages comme étant un Bronzier, l’annotation « Brecourt » de ce dessin est probablement l’oeuvre d’un ornemaniste chargé de dessiner des modèles.

Les figures ailées très à la mode sous la régence sont directement issues des dessins de Nicolas Pineau , elles rappellent évidemment les plus belles créations de Charles Cressent.

Pourtant la coiffure de ces dernières , les guirlandes de lauriers et la forme à l’antique du vase trahissent l’arrivée imminente du style Louis XVI.

Nous sommes donc en présence d’une oeuvre charnière entre deux styles , le louis XV et le louis XVI.

 

Etude Comparative:

 

Ce modèle est extrêmement rare,  six modèles seulement sont répertoriés :

 

-Un modèle passé en vente chez Koller , le mouvement signé Charles Voisin 

(lot 1191- vente du 27/03/2014)

 

-Un modèle passé en vente chez Khon , le mouvement signé Lepaute 

(vente 27 Novembre 2009, lot 61)

 

-Un modèle illustré page 195 du livre de Pierre Kjellberg « encyclopédie de la pendule française »

et ayant figuré à l’exposition « la folie d’Artois »  Bagatelle en 1988.

Le mouvement signé Lieutaud.

 

_ Un modèle dans les collections royales suédoises , le mouvement signé Charles Leroy.

 

_Un modèle présenté au musée des arts décoratifs de Paris (salles 18ème), le mouvement signé Gilles.

 

-Un modèle accompagné d’un Baromètre est passé en vente chez Sotheby’s à Londres le 13 Décembre 1991. (probablement notre paire)

 

Les motifs aux sommets des cartels sont tous différents, rendant chaque pièce unique, pomme de pin pour notre modèle , noeud de ruban, flamme ou simple anneau pour les autres.

La qualité de ciselure, la rareté et la provenance royale d’un exemplaire nous mettent immanquablement sur la piste d’un grand bronzier.

Les registres étant particulièrement bien fournis avec les dates d’accession à la maitrise de toute la corporation pour cette période  , il nous semble peu probable que Brecourt fut bronzier , aucun document ne le mentionnant.

Il a probablement été simplement l’auteur du dessin et l’a signé.

Par contre une étude approfondie sur les cinqs horlogers Voisin-Lepaute-Lieutaud-Gilles et Leroy nous apprend qu’ils collaboraient tous avec Robert Osmond.

Allié à un usage récurrent par Osmond  de vases à l’antique, pommes de pins, flammes, bourgeons et guirlandes de lauriers parfaitement similaires, nous pouvons affirmer qu’il est l’auteur de ces cartels.

 

Le mouvement complexe, à double barillets , qui équipe notre modèle a été utilisé particulièrement dans les pays du nord , Allemagne , Autriche ….. et Suède.

Il est fort probable qu’il s’agisse d’un modèle d’exportation pour la Suède, le bronze fondu à Paris et le mouvement monté à Stockholm , la présence d’un exemplaire dans les collections royales ayant pu à l’époque créer de la demande.

Antiquités Franck Baptiste

Antiquités Franck Baptiste

Hôtel Dongier
15 Esplanade Robert Vasse
84800 Isle sur la Sorgue | France
00 33 (0)6 45 88 53 58

Nous contacter Catalogue
Retour