Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV

Louis XV / 18e siècle

  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV
  • Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV

Nous contacter

Style : Louis XV

Époque : 18e siècle

Matériaux : Bronze doré au mercure

Certificat d’authenticité : Oui

Dimensions : l 48 × H 84 cm

Disponibilité : Disponible

Description :

Grand cartel d'applique par Jean-Joseph de Saint-Germain , Paris époque Louis XV

Grand cartel d’applique en bronze ciselé et doré.
Modèle à décor rocaille d’enroulements d’acanthes , de rubans et de fleurs : roses, tournesols, lys ….
Cadran émaillé à chiffres romains , aiguilles finement ajourées.
Dorure d’origine à double patine brillante et amatie.
La boite estampillée en bas a droite : St Germain
Le cadran et la platine du mouvement signés : Tifenne à Paris.
Mouvement d’origine ; suspension modifiée

Parfait état de marche. Révisé et nettoyé par notre artisan horloger.

Travail Parisien d’époque Louis XV vers 1765.

Hauteur: 84 cm , Largeur : 48 cm

Jean Louis Tifenne, reçu maitre Horloger à Paris en 1750 , émigre à St Domingue vers 1760, porté disparu et déclaré officiellement mort en 1772.

Jean-Joseph de Saint Germain (1719-1791) reçu maitre fondeur en terre et sable par chef d’oeuvre le 15 Juillet 1748.
Il est un des plus grands bronziers du règne de Louis XV.
En 1765 il devient juré de la guilde des fondeurs-ciseleurs , défendeur acharné des droits d’auteurs , il propose et fait voter l’obligation pour les bronziers de signer leurs ouvrages.
En effet comme il l’indique dans une étiquette publicitaire de son atelier de la rue St Nicolas : il vend « toutes sortes de boetes et garnitures en ormolu » et «  fait les dessins et modelles en cire » 
Il est le créateur de nombreux modèles à succès comme le cartel aux deux chinois, la pendule aux rhinocéros , à l’éléphant, au taureau …. et donc un des artistes les plus copié de son vivant.
Il intentera de nombreux procès , notamment à son ancien apprenti Jean Goyer qui devenu ébéniste spécialiste en boites de cartel , contrefait ses modèles de bronzes et les fond lui même !
En plus des nombreux bronziers plagiant son oeuvre , ce sont donc aussi des ébénistes qui soucieux de faire des économies, se permettent de fondre eux mêmes leurs propres bronzes, ce qui est en ce 18 ème siècle totalement interdit par les lois du royaume.
Malheureusement pour St Germain l’obligation de marquer les oeuvres sera très peu appliquée , si ce n’est par quelques grands fondeurs, auteurs eux aussi de modèles à succès et victime comme lui du non respect des droits d’auteurs.
La famille Caffieri ou Robert Osmond par exemple se sont attachés à marquer leurs oeuvres.
La majorité des autres membres préférant rester dans l’anonymat , soit pour être libre de fondre les modèles à succès des autres, soit pour des raisons de sous-traitance aux marchands merciers chargés de la revente dans leurs boutiques.


Notre avis:

Imposant par sa taille, par la qualité de sa ciselure et par la fraicheur de sa dorure d’origine notre cartel est pleinement représentatif du plus beau style Louis XV en vigueur à Paris vers 1750.
Arborant un rocaille asymétrique à décor végétal foisonnant , le parfait équilibre de notre modèle allié à une fabrication sans faute sont les témoignages de l’énorme talent de dessinateur et de fondeur de Jean-Joseph de Saint-Germain.

Antiquités Franck Baptiste

Antiquités Franck Baptiste

Hôtel Dongier
15 Esplanade Robert Vasse
84800 Isle sur la Sorgue | France
00 33 (0)6 45 88 53 58

Nous contacter Catalogue
Retour