Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740

Louis XV / 18e siècle

  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740
  • Commode à deux tiroirs par Pierre Hache, Grenoble vers 1740

Nous contacter

Style : Louis XV

Époque : 18e siècle

Matériaux : Noyer

Signature : Pierre Hache

Certificat d’authenticité : Oui

Dimensions : l 124 × H 87 × P 60 cm

Disponibilité : Disponible

Description :

Belle commode « sauteuse » en noyer ouvrant par deux tiroirs. 
Modèle galbée en arbalète , reposant sur des montants finement sculptés de chutes de lambrequins se terminant par des sabots de biche .
La traverse avant moulurée d’une cordelière et ornée d’une large acanthe asymétrique.
Les cotés moulurés « à chapelle », les montants arrières à ressaut.

Poignées tombantes et entrées en bronze d’origines poinçonnées au 
« R » couronné.

Travail de Pierre Hache à Grenoble du début de l’époque Louis XV vers 1735-1740.

Largeur: 124 cm ,Hauteur: 87 cm, Profondeur: 60 cm

Bien que non estampillée notre commode possède un décor et surtout des caractéristiques techniques de fabrication propre à Pierre Hache.
Sa période de fabrication avant 1750 comme nous l’indique le poinçon des poignées correspond, à une période ou l’estampille était très peu répandu.

Cette commode n’est donc pas « dans le gout de » ou « de l’entourage » mais bien de la main de Pierre Hache.


Critères d’attribution:

1) Le décor :

La cordelière en rubans simulés sur les moulures des traverses basses.

Les pieds en sabots de biche à chanfrein et les montants à chutes de lambrequins.

Les ressaut caractéristiques des montants arrières .

Le type et la forme des poignées.

2) Caractéristiques techniques:

-Montage des tiroirs a feuillures qui coulissent entièrement sur les fonds.

Dos cloué horizontalement dans les feuillures des montants arrières.

Le montage de le traverse intermédiaire des tiroirs à clés, procédé inventé par Pierre Hache vers 1730 et uniquement utilisé par lui et son fils Jean François.
Bien que chevillé car probablement non-compris par un restaurateur qui a du penser à un oubli, les emplacements des cales sont encore bien visibles.

Coquille de la traverse et partie centrale des tiroirs rapportés, selon la devise d’économie des bois récurrentes à l’atelier.

Enfin on peut signaler la présence récurrente de poinçons « au R couronné » sur les poignées tombantes de ce type de commode.
Poinçon antérieur « au c couronné » donc avant 1749 et peut être réservé à la province.


Modèle similaire page 263 et 215 de l'ouvrage de Pierre
et Françoise Rouge, «Le génie des HACHE», Editions Faton)

Antiquités Franck Baptiste

Antiquités Franck Baptiste

Hôtel Dongier
15 Esplanade Robert Vasse
84800 Isle sur la Sorgue | France
00 33 (0)6 45 88 53 58

Nous contacter Catalogue
Retour