Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI

Louis XVI / 18e siècle

  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI
  • Commode en placage d'acajou, satiné, èbène, bronze par C.Mauter, Paris ép Louis XVI

Nous contacter

Style : Louis XVI

Époque : 18e siècle

Matériaux : Placage d'acajou, de satiné, d'ébène, bronzes ciselés et dorés

Certificat d’authenticité : Oui

Dimensions : l 130 × H 89 × P 61 cm

Disponibilité : Disponible

Description :

Importante commode en acajou, satiné , ébène par Conrad mauter, Paris ép Louis XVI

Importante commode en placage d'acajou , de satiné , d'ébène et bronze doré ouvrant par cinq tiroirs dont deux sans traverse.
Modèle à ressaut central et pans coupés reposant sur quatre pieds gaines, décor d'encadrement de filets d'ébène surmontés de baguettes en bronze délimitant le placage d'acajou et le satiné, en façade et sur les cotés.

Fine et originale ornementation de bronzes ciselés et dorés au mercure : entrées de serrures en feuilles de lauriers, anneaux de tirage, frise de perles, de raies de coeur, feuillages entrelacés sortant d'une urne, feuilles d'eau sur les pieds gaines, le tout contrastant avec la noirceur de l'ébène.

Dessus de marbre gris St Anne d'origine.

Bâti de Chêne.

Parfait état de conservation, (notamment du à la grande épaisseur du placage , environ 1cm).

Estampille C.MAUTER sur le montant arrière gauche.

Travail Parisien d'époque Louis XVI vers 1790.

Largeur: 131 cm ; Hauteur: 89 cm ; Profondeur : 61 cm

Conrad Mauter dit Motaire (1742-1810) reçu maitre le 10 Septembre 1777 est un ébéniste né en Allemagne et établit rue du faubourg St Antoine à Paris.
Grace à la grande qualité de sa production, ses affaires prospèrent rapidement et il devient ébéniste ordinaire du comte d'Artois , frère du roi Louis XVI et futur Charles X.
Il livre des meubles pour les résidences royales de St Cloud, St Germain en Laye , pour le palais du temple ou encore le château de Bagatelle.
Outre la cour il compte parmi sa clientèle plusieurs hauts personnages du royaume, de riches amateurs ainsi que le peintre Jacques Louis David.
Il fut l’un des plus prolifiques producteurs de meubles de cette fin de siècle. Malgré cela beaucoup de ses œuvres, dans ces châteaux, furent détruites ou disparurent durant la Révolution française.
Mauter a laissé un grand nombre de meubles Louis XVI presque tous en acajou et de lignes classiques. Sa production se divise en deux parties : des meubles de service très sobres avec peu de bronzes, et des meubles de luxe plus élaborés aux moulures rigoureuses renforcées de baguettes d'encadrement en cuivre, ébène, colonnes et pilastres cannelés …
On retrouve quelques fois son estampille associée à celle de très grands ébénistes de l'époque Louis XVI : Adam Weisweiler , Claude Charles Saunier , Antoine Gosselin ou encore Charles Topino.

Notre avis:
Notre commode est très représentative des plus belles productions du style Louis XVI , avec son léger ressaut et ses pans coupés .
La qualité des essences utilisés, la ciselure des bronzes et la finition nous permettent d'affirmer qu'il ne s'agit pas d'une production dite d'atelier mais bien d'une commande spéciale.
Le style nous indique que cette commode à été réalisé pendant la période ou Conrad Mauter était à son apogée et il n'est d'ailleurs pas exclu qu'il s'agisse d'une commande très importante disparue à la révolution.
L'absence du poinçon de la jurande des maitres ébénistes (JME) , peut avoir deux raisons: une fabrication après l'abrogation des statuts (1791) ou un passe droit du à une commande importante.

Bien que nous savons qu'il a collaboré avec Claude Charles Saunier nous pouvons aussi affirmer que les deux ébénistes utilisaient le même bronzier ; le bureau cylindre illustré page 821 du livre de Pierre Kieljberg "le mobilier français du 18 ème siècle" ; (documentation Galerie Perrin) arbore les même anneaux de tirage, les chutes à petites feuilles d'eau sur les pieds et les feuillages entrelacés sortant d'une urne.
Au niveau ébénisterie on peux aussi noter que ce bureau est plaqué comme notre commode d'encadrements en acajou et de réserves en satiné séparées par des baguettes de bronze.
L'usage d'ébène est aussi récurrent dans la production de Saunier.

De formes rigoureuses et puissantes notre commode n'en reste pas moins élégante et très précieuse, ce qui définit parfaitement le plus pur style Louis XVI.

Antiquités Franck Baptiste

Antiquités Franck Baptiste

Hôtel Dongier
15 Esplanade Robert Vasse
84800 Isle sur la Sorgue | France
00 33 (0)6 45 88 53 58

Nous contacter Catalogue
Retour